Vivre le meilleur maintenant

Vivre le meilleur maintenant

Je viens vous présenter le livre « Vivre le meilleur maintenant », par Joël Osteen.

C’est un livre que j’ai beaucoup aimé. Qui est venu me rejoindre sur plusieurs points.  C’est un booster ou en bon Québécois « Ça vous remonte le canadien ».

C’est un livre qui parle d’estime de soi, de confiance en soi et de comprendre nos valeurs.

L’auteur mentionne sept étapes pour vivre votre plein potentiel.

  1. Élargir votre vision.
  2. Développer une saine image de soi.
  3. Découvrir le pouvoir de vos pensées et de vos paroles.
  4. Laisser le passé derrière vous.
  5. Trouver la force dans l’adversité.
  6. Vivre pour donner.
  7. Choisir d’être heureux.

Je vais vous énumérer quelques points qui sont cités dans ce livre.

  • Premièrement, pour élargir votre vision, pensez positivement. Ce que vous espérez, c’est ce que vous obtiendrez.
  • Il nous motive à penser différemment dans tous les domaines de notre vie. Désirer recevoir davantage que ce que nous avons présentement. Ne pas nous contenter de peu, mais de voir plus loin, plus grand. Il nous encourage à ne pas rester dans notre état actuel, mais de changer notre raisonnement. (En d’autre mots ne pas dire, je suis né pour un petit pain et se contenter de notre petit pain.) Croire que nous pouvons obtenir plus, le concevoir intérieurement, ensuite le voir s’accomplir extérieurement.
  • Changer votre image de soi. Commencer à vous voir comme Dieu vous voit : un gagnant, un vainqueur
  • Il définie le sens des valeurs comme suit : Votre sens des valeurs ne peut pas reposer sur votre réussite, sur la manière dont vous vous comportez, sur la manière dont quelqu’un d’autre vous traite, ou sur votre degré de popularité ou de succès. Votre sens des valeurs devrait être basé uniquement sur le fait que vous êtes un enfant du Dieu Tout-Puissant. Comme créature unique, vous avez quelque chose à offrir à ce monde que personne d’autre n’a, que personne d’autre ne peut offrir.
  • Il nous dit également « Apprenez à être heureux avec celui (ou celle) que Dieu a fait de vous.

N’essayer pas d’être une autre personne. Arrêtez de désirer être quelqu’un de différent. Si Dieu avait voulu que vous ressembliez à une vedette, un athlète ou n’importe qui d’autre, il vous aurait fait ainsi.

  • Il nous amène aussi à découvrir le pourvoir de nos pensées et de nos paroles.  Elles ont un pouvoir sur nous, sur notre avenir.

(C’est un point que j’ai expérimenté personnellement. Je suis une personne plutôt négative et plus je dis des choses négatives à mon sujet, plus je me sens mal et incompétente. Mais, au contraire, plus je dis des choses positives, plus me sens bien. J’ai plus d’énergie, et encore plus, je sais que je peux réussir.)

  • L’auteur nous encourage à ne pas rester accrocher à nos souffrances du passé. Ce n’est pas p.c.q. nous avons vécu des choses difficiles dans le passé, que nous devons vivre comme si elles étaient présente encore aujourd’hui et les laisser détruire notre aujourd’hui et empoisonner notre futur. Dieu a quelque chose de nouveau en réserve pour nous.
  • Un autre point que l’auteur nous mentionne c’est de ne pas laisser l’amertume prendre racine.
  • Focalisez-vous sur ce que vous pouvez changer et non pas sur ce que vous ne pouvez pas.
  • Il nous invite à avoir des rêves et si un rêve meurt, ayez un autre rêve. Si  vous êtes à terre, remettez-vous debout et avancez.

Ne laisser pas les regrets d’hier détruire les espoirs et les rêves de demain.

  • Il dit que de nombreuses personnes abandonnent beaucoup trop vite. Pour illustrer ce point, il raconte l’histoire d’un petit garçon dont j’aimerais vous lire.

J’ai entendu l’histoire d’un petit garçon qui était à l’église avec sa maman. Il avait tellement d’énergie qu’il ne pouvait pas rester tranquille. En fait il se mettait debout sur son siège. Sa mère lui disait : «Mon fils, assied-toi».

Il s’asseyait pendant quelques secondes, puis il se relevait. Elle le réprimandait à nouveau gentiment : « Fils, je t’ai dit de t’asseoir!».

Cela se répéta plusieurs fois, puis le petit garçon se leva et, tout simplement, ne voulut plus s’asseoir. Sa maman prit sa main, la mit sur sa tête et le poussa sous le siège. Le garçon s’assit là en souriant. Finalement, il regarda sa maman et lui dit :

«Maman, tu crois que je suis assis mais, à l’intérieur de moi, je suis debout!»

Parfois, c’est ainsi que nous devons faire dans la vie. Nos circonstances nous forcent peut-être à nous asseoir pendant un laps de temps, mais nous ne devons pas demeurer ainsi. Même si extérieurement nus sommes assis, intérieurement nus devons nous voir debout!

  • Dieu nous a destiné à vivre dans la victoire, mais nous devons faire notre part.
  • L’auteur nous dit également de faire confiance au moment choisi de Dieu.
  • Il nous encourage à penser aux autres plutôt que de se concentrer sur nos problèmes.
  • Dieu nous a créés pour donner. Donner financièrement, donner notre temps, donner un mot d’encouragement, un sourire, la joie. Donner nos dons, nos talents, etc. Il y a toutes sortes de manières de donner.
  • Finalement, le bonheur c’est une décision que l’on prend et non pas une émotion que l’on ressent.

À ce sujet, j’aimerais vous lire une dernière citation.

Vous vivez peut-être des temps difficiles où vous rencontrez sur votre chemin des obstacles majeurs qui vous donnent une bonne raison d’être malheureux ou  contrarié. Mais le fait d’être malheureux ne va rien changer en positif. Ce n’est pas non plus en étant négatif et amer que cela va améliorer les choses. Vous pouvez tout aussi bien choisir d’être heureux et de jouir de la vie! Lorsque vous le faites, non seulement vous vous sentez mieux mais votre foi amène Dieu à agir et à accomplir des merveilles dans votre vie. Dieu sait que nous avons des difficultés, des luttes et des défis. Mais son intention n’a jamais été qu’un jour nous vivions «sur un nuage» et, le jour suivant, dans une décharge vaincus et déprimés à cause de nos problèmes. Dieu veut que nous vivions d’une manière constante. Il veut que nous jouissions de chaque journée.

Lorsque vous vous réjouissez, au milieu de vos difficultés, vous mettez à l’ennemi un «œil au beurre noir». Il ne sait pas comment agir avec ceux qui continuent de louer Dieu malgré leurs circonstances.

  • Voilà, ça vous donne un aperçu de ce que contient ce livre : Vivre le meilleur maintenant, de Joël Osteen.
  • Le seul point négatif que j’ai trouvé c’est qu’il y a quelques répétitions mais, c’est un livre que je recommande à tout le monde. Vous devriez tous lire ce livre, il est plein d’espoir pour : une vie abondante et vivre le meilleur maintenant.
share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *